Imaï soke, 10e successeur

Imai Masayuki sensei
Imaï soke est le 10e successeur de Miyamoto Musashi. Il m’avait invité à venir au Japon étudier avec lui. C’était en juin 2000.

Il répétait à ses élèves :

Ikioï ! Poussez le souffle !

Je me souviens qu’à ce moment, je me jetais entièrement dans l’effort, sans retenue, sans frein. Il ne faut pas s’opposer au souffle d’un vieux maître.

Lors d’un de nos cours privés, je lui demandais une photographie de lui. Il m’ouvrit son album et me dit :

Choisis.

Il me faisait confiance. C’est le portrait sur cette page que j’ai choisi. Après notre premier keiko dans son dojo, il dit à mon amie Mme Yamashiro qu’il prévoyait pour moi un rôle important dans Hyoho Niten Ichi Ryu. Mon amie me le raconta seulement 3 ans plus tard lorsque je connus des moments difficiles. C’est à ces détails que je mesure la profondeur de mes amitiés.

Imaï Masayuki soke est sur la droite, Gosho Motoharu shihan est sur la gauche.