Nguyen senseï

DSC_9660 (6)Nguyen Thanh Thien au Unjo An, Corrèze, photographie de Nguyen Thanh Khiet © 2016

Senseï signifie enseignant, littéralement « celui qui est né avant. » Nguyen Thanh Thien senseï a reçu l’autorisation d’Iwami soke d’enseigner dès 2002. Il est l’un des premiers en Europe à avoir reçu cette autorisation. Il fut un temps leader pour l’Europe mais a préféré se concentrer sur le construction française de l’école plutôt que de se déployer au niveau européen.

Au début, Nguyen senseï tenait surtout à partager ce qu’il avait reçu. Aujourd’hui, Nguyen senseï tient à transmettre l’enseignement d’Iwami soke tel qu’il l’a reçu depuis sa première visite au Japon en 2000.

Sa première tâche a été de recueillir le plus fidèlement la leçon de son maître. Sa deuxième a été de la transmettre de la manière la plus rigoureuse possible à ses élèves, sa troisième d’ouvrir des dojos pour propager la leçon de Musashi, la quatrième a été de former une nouvelle génération d’enseignants français qui, à leur tour, ouvrent leurs dojos. Aujourd’hui, nous abordons cette dernière étape avec la création des Musashi Kenkyukaï.

Cette aventure – car c’en est une ! – ouvre au public français de nouvelles et nombreuses possibilités d’étudier le sabre de Musashi selon la manière et l’esprit d’Iwami soke.

Publicités