Stage kenjutsu d’hiver 11/02

DSC00132Le stage trimestriel nous fait pénétrer en profondeur dans l’exploration des formes et de l’énergie. Photographie Nguyen Thanh Thien © 2018

Date : 11 février 2018
Horaire : 15h30-19h30
Lieu : COSEC 29 rue des 2 piliers
95350 Saint-Brice-sous-Forêt
Page du dojo

Bulletin d’inscription ci-dessous (obligatoire)

Lire la suite

Publicités

L’an neuf

DSCF0344Photographie Nguyen Thanh Thien © 2017

Je vous souhaite de la sureté dans vos pas, de la fermeté dans vos résolutions et le souffle pour tenir un an.

En 2018, encore, je me tourne avec détermination vers le beau comme source de ma force, tant pour mes actions, mes émotions et mes pensées.

 

Le rythme

Keiko Yokoshiro_18Iwami Toshio soke et Nguyen senseï avec ses élèves. Photographie de Bruno de Hogues © 2005

En toute chose il y a le rythme. Dans le cas particulier du rythme de la tactique on ne peut l’atteindre sans s’exercer…

…Dans les combats de la tactique il faut connaître les rythmes de chaque adversaire et il faut se mettre au rythme inattendu de l’ennemi.

Extraits du Gorin-no-Sho de Miyamoto Musashi

Le salut

Keiko - TV Japon 2005_09Iwami Toshio soke. Photographie de Bruno de Hogues © 2005

Le salut tranche dans le temps, dans notre attention à ce qui passe, créant l’avant et l’après, déterminant le préalable et le consécutif. Il ouvre une séquence où l’on vit l’exigence, préparant à ce qui suit le conflit.

Nguyen Thanh Thien

 

Ligne H : pas de trafic 30/09 et 1/10

Durant le week-end du 30 septembre et 1er octobre, la ligne H sera fermée entre Paris Nord et Sarcelles/Saint-Brice en raison de travaux d’accessibilité en gare d’Épinay-Villetaneuse. Un bus de substitution assurera le trajet entre la Gare du Nord et notre ville (qui engendrera un rallongement de parcours de 25 minutes). Pour rejoindre Paris, les usagers peuvent aussi prendre un autre bus de substitution en direction de la gare de Garges Sarcelles pour prendre le RER D.

L’actecept

Les arts martiaux sont les représentants d’une ancienne forme de connaissance et d’accès au monde, d’un temps où seul le corps était accessible comme instrument et lieu de savoir. Le geste martial ouvre à une intelligence singulière dont témoigne aussi la spiritualité extrême-orientale.

Le tranchant de l’esprit, 3e partie

Cycle de conférences « Art du sabre, paix intérieure, paix civile »

Much Ado About Nothing

branchelierreLa manière de se tenir seul ou Dokkodo.
Photographie de Nguyen Thanh Thien ©2017

D’abord vous devez apprendre le kokoro, le cœur. Si vous ne comprenez pas le kokoro, alors ne prenez pas votre sabre. Autrefois, l’élève apprenait d’abord dans le dojo les techniques avec un seul sabre, Ito. Aujourd’hui au dojo, des techniques de Ito, nous étudions 7 techniques, pas une de plus. Les techniques avec deux sabres, Nito, étaient okuden, secrètes ; le Maître ne les enseignait pas dans le dojo mais en privé. Depuis peu, les techniques Nito sont dévoilées dans le dojo et sont exhibées en démonstration publique. Il y a quelques années, j’ai fait la rencontre de Philippe (Nguyen Thanh Thien). Je lui ai donné et lui donne le keiko, entraînement, au Japon. Grâce aux nombreux keiko qu’il a reçus, nous avons pu cette année organiser un stage ici en France.

Iwami Toshio soke, 2005

C’est parce que j’ai fait keiko avec Iwami soke que j’ai pu connaître son exemple. Par son exemple, j’ai lu dans son corps et son esprit la lettre de Musashi, la forme que prenait son esprit à l’encre de sa sueur, de sa salive, de son sang. Par la forme de son esprit inscrit dans l’espace du keiko, j’ai reçu l’empreinte de son cœur. Par la connaissance de ce cœur, je sais quand je dois prendre le sabre et quand je dois m’abstenir. Par mon silence et mon absence, je dis ce que je réprouve. Par ma présence et mon soutien, je dis mon adhésion. Je ne trouve donc pas de place pour l’agitation et la dispute et je peux faire keiko à l’exemple de mon maître.

Depuis tant d’années, je suis sa leçon.