15 ans à soutenir mon senseï

DSC02465Faire le keiko, c’est exercer le regard vers l’extérieur comme reflet de l’intérieur. Photographie Nguyen Thanh Thien © 2018

2000-2015, ces 15 années ont été riches en expériences, en leçons et en rencontres. En 2000, je recevais ma 1ère leçon par Imaï soke avec comme partenaire Iwami senseï. Je restais avec eux 5 jours intenses au bout desquels Imaï soke me dit : « Viens au Japon, je t’enseignerai. »

Au Japon, j’eus droit à l’enseignement particulier du soke dans son dojo. Je dormais chez le futur soke selon la volonté du vieux soke. Le vieux soke m’examinait dans le dojo et en dehors.

Un soir, dans sa voiture, le futur soke, Iwami senseï, tourna son regard vers moi. Nos regards se rencontrèrent dans le rétroviseur. Il me dit : « Veux-tu m’aider et organiser pour moi un stage en Europe. » Yamashiro san me fit la traduction. Pour renforcer mon action, il me nomma Responsable Niten pour l’Europe. En ce temps, toutes les décisions recevaient l’aval du vieux maître.

Je passais les années suivantes à préparer la venue et l’implantation de son enseignement en Europe. Nous partions de rien. Aujourd’hui, Hyoho Niten Ichi Ryu est présent dans plus de 10 pays en Europe et a même touché le Nouveau Monde avec mon appui. Le prochain stage international aura lieu en Italie, à Foligno. Ricci senseï invite le 12e soke, Kajiya soke, pour continuer l’effort qu’Iwami soke débuta, avec le soutien d’Imaï soke.

Je suis heureux d’avoir passé le flambeau. Depuis 2015, je me suis retiré de l’organisation de la Hyoho Niten Ichi Ryu pour me consacrer exclusivement à la pratique. Je regarde une nouvelle génération monter qui étendra l’enseignement de Musashi à la surface de notre planète. J’espère qu’elle saura préserver le goût du keiko et rester loin des querelles de personnes. Pendant ce temps, selon mon âge, je me tourne vers l’approfondissement. Je pratique comme jamais.

Je regarde les 15 années passées à soutenir mon senseï. Je n’en ai pas à rougir, je suis même fier d’avoir toujours visé au plus haut, au plus près de Musashi, selon le plus grand intérêt de mon senseï.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s