Un aperçu de la 1ère conférence

DSC_0887Photographie de Nguyen Thanh Khiêt © 2017

Le sabre japonais, paix intérieure et paix civile, introduction à la thématique

J’ai présenté mon propre parcours, partant du Vietnam vers la France, de la bibliothèque vers le dojo, les préceptes vers l’action.

J’ai ensuite abordé l’école de Musashi qui commença par le sabre et parcourut les routes du Japon allant des temples aux châteaux,  questionnant les religieux et les guerriers, liant les nombreuses voies (tao ou do) en une compréhension unie.

J’ai esquissé le rôle de Saint-Brice sous Forêt et de la France dans l’accueil des arts martiaux en général et du sabre de Musashi en particulier.

Puis, j’ai dit mon point de vue sur :

  • la nécessité d’une paix intérieure pour celui qui tient un sabre en main
  • l’obligation pour celui qui reçoit l’enseignement du sabre de ne pas perturber la société par ses passions mal maîtrisées
  • la condition minimale pour déléguer l’usage d’un pouvoir à une instance sociale, que je nomme le pouvoir sur soi. Aujourd’hui, on externalise toutes nos aptitudes à agir en les distribuant aux machines et aux intelligences tierces sans comprendre qu’il existe un prix à payer : on ne peut déléguer que ce que l’on a préservé en interne. Cette perte de nos prérogatives a amené à un impuissance qui, en retour, nous jette dans les affres de l’angoisse, de celui qui sait intimement qu’il ne sait plus agir ni réagir face à la difficulté. L’art martial et, à son sommet, le sabre, nous fait travailler à ce retour sur notre capacité dans le Monde, sur notre présence au Monde.

À titre d’illustration, j’ai proposé de lire la pensée du Bouddha historique, Gautama Siddharta selon sa formation « professionnelle », physique et intellectuelle, lui qui fut Prince de la caste des Kshatriya, les guerriers. J’ai parlé d’une spiritualité de l’acte par/de soi à l’opposé de celle de l’épopée, ou l’acte des dieux.

Je reviendrai dans le prochain rendez-vous sur la notion de paix intérieure et de paix civile que je n’ai pas suffisamment explicitées. Il y a ici un écart entre les compréhensions occidentale et orientale.

Merci à celles et ceux qui sont venus et qui ont enrichi le débat de leurs interrogations.

Prochaine conférence : Une recherche par le corps

Date : 09/02/2017

Horaire : 20h30-22h

Lieu : Maison des Association 5bis rue de la Forêt 95 350 Saint-Brice sous Forêt

E-mail : nguyenthanhthien@hotmail.fr

Téléphone : 09 54 58 25 39 / 06 61 25 71 64

La conférence dure 1h et sera suivie d’une 1/2 heure d’échanges. Il s’agit du 2e volet d’un cycle de conférence.

Publicités

Une réflexion sur “Un aperçu de la 1ère conférence

  1. Ping : L’origine de la leçon – Les 2 sabres de Musashi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s