Le salut au sabre

Entrainement Niten France 2004_03Iwami soke et Nguyen Thanh Thiên, sassen, Itto seiho, au COSEC de Saint-Brice, France. Photographie de Bruno de Hogues © 2004

Bonsoir, Sensei.

Je me souviens que vous avez montré comment saluer plusieurs fois lors du stage du 31 Octobre et aussi de vos paroles : « Saluer, c’est déjà faire le sabre ». Cela veut-il dire qu’il faut se tenir prêt dès le salut, mais peut-être au-delà de ce principe et des règles de courtoisie que la disposition de l’esprit et la posture du corps débutent dans le salut, conduisent le développement du mouvement et que ce mouvement retourne vers le salut après accomplissement de la technique ?

Meilleurs sentiments,

Ma réponse :

Vous avez raison. L’attention du corps et de l’esprit traverse de part en part tout le keiko. Elle vient de notre effort de nous éveiller à une discipline, à une possibilité de maîtrise, de nous hisser hors d’un quotidien dont on peut perdre le sens. Elle retourne vers ce quotidien en lui ajoutant un parfum d’essentiel, de vivant, de plus vrai. L’attention est ce souffle qui ne faiblit pas, qui vient et s’en va sans nous quitter.

Vous avez tort. L’attention prodiguée pendant le keiko est à trouver dans l’effort au présent, dans l’exemple du maître quand il est à vos côtés, dans l’humilité qui nous fait percevoir l’autre avant nous-mêmes. On peut parler de notre attention, de mon attention, de ce qui est mien dans l’effort. Cependant, le keiko exige d’être présent et ce n’est qu’en s’ouvrant au vivant du cours, à la présence du keiko, au maintenant du mouvement, que l’on entre dans les pas de Musashi, pendant le seiho même. Pas sur internet ou au tour d’une bière.

Avoir raison ou tort importent peu. Il faut retourner au dojo et déposer les questions au creux du seiho. Avec la chaleur de votre effort doublé de celui de l’autre, les questions vont fondre et laisser apparaître une pépite de réponse.

Mais vous avez raison, j’ai bien dit cela. L’ai-je montré ? L’avez-vous perçu ? Le faites-vous ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s