Longue vue

Il y a une lente transformation qui intervient au fil des heures. Il faut mettre de l’énergie dans l’exercice, une constance au cours de l’année, une opiniâtreté qui paie enfin. Un stage de perfectionnement est comme une longue traversée. Le voyageur vise loin, il doit dépasser l’horizon, marcher vers l’inconnu, ne pas se satisfaire du déjà vu. Il ne vise pas l’autre, ni son sabre. Il vise loin. Il se vise lui-même.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s