À l’épreuve de nous-mêmes

Making of, 2e partie

Ceci est un « making of ». Nous préparions le Gala des Arts martiaux de Saint-Brice sous Forêt au COSEC. Les élèves viennent chaque mois se perfectionner et rencontrer les membres des autres dojos. Les anciens se retrouvent et les nouveaux se découvrent.

Ce qui y est déployé n’est pas parfait ! Heureusement, sinon il y aurait moins de stress le jour du Gala.

Un embu, une démonstration, n’est pas un show, pas un spectacle où il faut surprendre un public blasé. Non, un embu est une mise en scène de ce que nous croyons au cœur de notre démarche. Nous y exhibons notre sincérité à la vue de tous.

L’exemple me vient d’Imaï soke, il me vient d’Iwami soke et, je le pense, de Musashi senseï lui-même. Notre art tend à l’extrême sincérité. Son étude nous met à l’épreuve de nous-mêmes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s