Prise de temps

Une question m’a été posée il y a longtemps par Tcha, blogueur du site lejapon.org : « Pourquoi il n’y a pas beaucoup de pratiquants de Hyoho Niten Ichi Ryu en France ? »

J’ai mis du temps à répondre, en fait quelques années. En regardant cette vidéo, je comprends ce que j’ai fait toutes ces années. J’ai pris le temps. J’ai pris tout le temps nécessaire pour faire monter cette génération. Souvent, on se précipite vers la technique et le combat. On forme alors des techniciens et des combattants qui vous expliquent que les arts martiaux sont avant tout technique et combat.

De mon point de vue, je travaille au Shin-Gi-Taï, à l’unité de l’esprit, de la technique et du corps. Une telle ambition requiert d’envisager le moyen terme. On ne peut faire vite.

J’ai mis 15 ans. Les pratiquants sur cette vidéo ont des niveaux différents. Ils avancent, ils progressent.

Il ne s’agissait pas pour moi de trouver des élèves et de remplir des dojos, ni même de prouver mon savoir-faire. J’ai mis 15 ans pour arriver à ce stade de développement du kenjutsu de la Hyoho Niten Ichi Ryu en France. Il m’a fallu avancer en gardant l’équilibre, en maintenant la structure interne de cet enseignement, en liant le corps et l’esprit de Musashi.

Si je devais m’impatienter, je sacrifierais un part et donc je tronquerais l’enseignement que j’ai reçu de 2 soke. Mes élèves participent à cette aventure avec enthousiasme et joie. Ensemble, nous avançons !

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s