Le kiaï d’Imaï soke

En 2002, un jeudi soir de novembre au Japon, j’avance sabre en main vers Imaï soke. J’apprends les premiers seiho du Itto seiho, le grand sabre de Musashi. Il ne tient pas de sabre dans sa main. Face à moi, il me relance :

« Plus fort ! »

et j’avance vers lui. Il est très difficile d’avancer vers Imaï soke ce soir-là. Il projette toute son énergie  et je la reçois entière. Alors, j’avance, plus fort et encore plus fort. Chaque fois qu’il me disait plus, je lui donnais plus. Quand je pensais avoir tout donné, il réclamait plus. Je lui fais confiance et je trouve à donner plus. Si je devais douter de sa parole un instant, alors notre lien, ma confiance et la sienne, serait rompu, brisé par mon doute, mon hésitation. J’avais décidé d’aller au Japon recevoir l’enseignement d’Imaï soke, j’avais par cette décision pris l’engagement d’avancer vers lui, face à la force que je sentais déferler sur moi. Une telle décision ne peut être révoquée, elle avance quoiqu’il en coûte.

Un de mes anciens enseignants me disait qu’il me trouvait « suicidaire » dans ma manière de m’engager. Pour moi, j’avais pris la décision de faire des arts martiaux, d’avancer, alors rien ne pouvait m’arrêter. Noro senseï m’avait dit qu’il n’avait jamais rencontré quelqu’un d’aussi déterminé que moi. Ce que je crois, c’est que celui qui décide d’avancer s’engage à avancer. Il le faut ! C’est cela que j’ai retrouvé face à Imaï soke. C’est cela qu’il attendait de moi. C’est le sens des 2 premiers pas dans les seiho de Musashi. Je vois encore aujourd’hui Imaï soke me crier d’avancer vers lui. Et je criais en retour.

À la fin du cours, après le salut, il prit la parole et dit qu’il était content de moi. J’avais avancé et poussé le kiaï comme il me le demandait. Parfois, il faut faire un kiaï silencieux. Cet été, au bord de la Neste d’Aure, le dernier jour du stage, à la dernière heure, nous avons poussé le kiaï comme ce jour lointain, quand le vieux maître était encore de ce Monde pour dire :

« Plus fort ! »

Merci Imaï soke.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s