La légende des temps

Une rivière sans cesse se déplace vers le bas et pourtant elle quitte rarement son lit. De même, le keiko, l’exercice, est une répétition sans fin du même objet, une réitération qui court pourtant au-delà de l’horizon. Non seulement je me répète mais aussi je répète le geste de mon maître qui répète celui du sien et ainsi toujours plus haut vers l’amont.

Je nomme cela la Geste des Maîtres ou encore la Légende des Temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s