Trancher

DSC_9491Nguyen Thanh Thien, Nito seiho, Jodan, à Unjo An, Corrèze. Nguyen Thanh Khiet © 2016

Je me souviens d’Iwami soke face à Imaï soke. Nous étions seul dans le dojo du vieux maître. Une jeune maitrise face à la maturité du vieux samouraï, je ne perdais rien du moment. Cette rencontre m’a guidé. Avec la volonté d’avancer toujours, je prends mes sabres et je travaille à les rejoindre dans le keiko.

Nguyen Thanh Thien

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s