Yasuke, le 1er samouraï étranger

IMG_0553
La « Porte du non retour »  a été érigée en mémoire des millions d’esclaves qui ont été déportés depuis la plage de Ouidah vers l’Amérique entre les XVIe et XIXe siècles. Ce monument célèbre les morts de cette déportation. Patrimoine de l’UNESCO depuis 1995. Bénin, photographie Valérie de Berardinis © 2016

Le 1er samouraï étranger était un esclave africain du Mozambique.

Yasuke arrive du Mozambique en 1579, au service d’un très renommé jésuite italien du nom de Alessandro Valignano. Il fait aussitôt sensation lorsqu’il arrive à la capitale.

Description de Yasuke dans les mémoires de Nobunaga Oda (信長公記, Shinchōkōki) :

« Le 23 du second mois, un serviteur noir vint des pays chrétiens. Il semblait avoir 26 ou 27 ans, son corps tout entier était noir comme celui d’un bœuf. Il était solide et avait de la présence. De plus, sa force était supérieure à celle de 10 hommes réunis. »

Extraits de l’article wikipédia : Samouraï

Valérie de Berardinis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s