Exprimer l’intention

PAR_5241
Valérie de Berardinis : L’intention du sabre et donc du corps doit être tranchante. Intention qui est déjà dans le salut et que l’on doit exprimer dans le regard. Comment avoir ce regard sans terroriser l’autre ?

Nguyen Thanh Thiên : L’intention doit être exprimée par tous nos moyens, elle n’a pas de limite car elle envahit l’instant, elle vit dans le moment, elle périt à être reportée. Je vous recommande de combler vos faiblesses, donc d’exprimer par le regard. Cela ne signifie pas qu’« on doit exprimer dans le regard ». On doit l’exprimer à tout instant dès le salut, par le regard comme par le corps, par la marche comme par l’attitude, par le sabre comme par la garde. Il ne faut pas limiter l’intention. Penser que l’on va terroriser l’autre est un peu prétentieux… De plus, je n’ai jamais été terrorisé par la puissance des maîtres, par leur énergie, par leur combativité. Eux-mêmes n’ont jamais cherché à me faire peur. L’esprit de Musashi est plus élevé que cela ! Le sabre japonais est plus élevé que cela ! Ce qui me fait peur est la bêtise d’une personne, sa colère, son plaisir obscur qui jouit de la peur ou de la douleur de l’autre. Cette personne-là ne pénètre pas mon dojo. Dans mon dojo, ces considérations n’ont pas lieu d’être et la terreur n’a pas sa place.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s