Le bon élève

PAR_2009
Élèves questionnant le seiho par la mise en pratique. Unjo An, Corrèze. Nguyen Thanh Thien © 2015

On s’interroge souvent sur ce qui fait un bon professeur, mais rarement sur ce qui fait un bon élève en matière d’arts martiaux. J’ai posé la question à Nguyen Thanh Thien senseï qui m’a apporté la réponse suivante :

Un élève qui pose les questions par sa propre pratique, dans le keiko, au sein du seiho ; un élève qui écoute les réponses, les met en pratique, puis qui reformule sa question ou passe à la suivante.

Nguyen Thanh Thien senseï

Yanick Porchet

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s