Par le keiko, l’élève se lie au maître

PAR_3701Jodan, Nito seiho, Christophe Bizon. Nguyen Thanh Thien © 2015

La raison pour laquelle nous pratiquons les deux sabres en même temps est de mouvoir librement le sabre avec un seul bras.

Kajiya soke
Interview par Nguyen Thanh Thien 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s