L’exigence jubilatoire

PAR_3371Aurore LANCE. Nguyen Thanh Thien © 2015

Aurore LANCE est mon élève depuis longtemps, depuis enfant. Aujourd’hui, elle pratique avec encore plus d’enthousiasme et, avec la venue des maîtres japonais, cet engouement est devenu une passion, une passion raisonnée par le keiko, tempérée par l’exigence de l’effort quotidien.

Il n’est qu’à voir son oeil s’allumer dans l’évocation de nos yama keiko, cours en pleine montagne, de nos stages avec les soke ou encore de l’inauguration de notre nouveau Dojo du Soleilhet, pour comprendre qu’elle a devant elle une longue route en compagnie de Musashi.

Aurore est tous les mardi midi au Jardin du Luxembourg, à pratiquer dans le chaud comme dans le froid, suivant l’exemple de notre illustre fondateur. Les nouveaux élèves auront la chance de rencontrer avec Aurore une personne qui vit l’exigence  du dojo au quotidien comme une épreuve jubilatoire.

Je vous encourage vivement à vous confronter à son étude du sabre de Musashi au coeur de Paris, aux allées du Jardin du Luxembourg.

Jardin du LuxembourgJardin du Luxembourg. Edgard.V © 2010

Publicités

Une réflexion sur “L’exigence jubilatoire

  1. Stéphane GENTRIC

    Bonsoir,
    Je suis élève d’Alexis Martin au Gymnase Ortolan. Aurore l’a récemment remplacé pour trois vendredis successifs. Je tiens à dire que j’ai beaucoup apprécié le contenu de ses cours et la pédagogie dont elle a su faire preuve. Les jardins du Luxembourg ont bien de la chance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s