Du sabre, déduire la suite

ChêneYasmine © 2014

Dans cette Voie, celui qui manie bien le sabre est appelé « tacticien ». Dans la Voie des arts martiaux, celui qui tire bien à l’arc est simplement appelé « tireur », celui qui tire bien au fusil est appelé « bon tireur ». Lorsque l’on manoeuvre bien une lance, on est appelé « lancier »; lorsque l’on se sert bien d’une hallebarde, on est appelé « hallebardier ». Alors il aurait fallu appeler celui qui connaît la Voie du sabre un « sabreur » ou « petit sabreur ». L’arc, le fusil, la lance et la hallebarde sont tous des armes de samouraï et ceux qui les manient appartiennent à la Voie de la tactique. Cependant, une raison particulière fait que le sabre est le seul qui appartienne à la Voie de la tactique: l’ordre est maintenu dans le monde et l’on se garde soi-même grâce à la vertu du sabre qui est ainsi l’origine de la tactique. Si l’on atteint à la vertu du sabre, on peut, seul, vaincre dix personnes. Si l’on vainc, seul, dix personnes alors cent personnes vaincront mille personnes, mille personnes dix milles personnes. C’est pourquoi dans la tactique de notre école, une personne ou dix milles personnes sont considérées comme une seule et même chose et nous appelons l’ensemble des règles des samouraïs : tactique.

Extrait du Gorin no Sho, Miyamoto Musashi

Commentaire : Pour Musashi, le sabre est aux arts martiaux ce que l’unité est aux nombres : le dénominateur commun universel. Son étude ouvre la voie vers les dimensions étendues de la tactique. Il réunit le tsuki et le giri, l’estoc et la taille, la droite et la courbe, l’accès et le détour. Lorsque je prends le bokken en main, il est à la fois lance et poignard, flèche et hallebarde, fusil et bâton. Ce que suggère Musashi dans ce paragraphe est qu’il faut envisager l’usage du sabre sans le restreindre à une forme, une longueur ou à toute dimension du combat, voire du conflit. Après nous avoir recommander de veiller au détail, il nous invite à voire au-delà des limites, par-delà le champ et son horizon. Du un naissent les nombres et l’infini.

Nguyen Thanh Thiên

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s