Rejoindre le principe

3-005
Nguyen Thanh Thien, Hidari Waki Gamae. Antonin Borgeaud © 2006

Dans notre école, dès l’entrée, on exerce la Voie en ayant constamment les deux sabres en main. C’est là la caractéristique de notre école. Lorsque nous rencontrons la mort en cours de combat, il vaut mieux que ce soit en utilisant toutes les armes dont nous disposons. Il est contraire à notre principe de mourir avec une arme inutilisée à notre côté.

Extrait du Gorin no Sho, Miyamoto Musashi

Commentaire : Musashi s’adresse à ses élèves ou à des samouraï, des hommes de métier, des gens d’armes. Ces derniers étaient familiers de la manière de bouger le corps propre au sabre japonais. Nos élèves le comprennent, qui appliquent cette pensée : « Apprendre le coeur, ensuite apprendre le sabre. » L’homme d’aujourd’hui doit d’abord saisir la façon de bouger, de marcher, de regarder, de respirer. Seulement alors, il apprendra le sabre ou plus exactement les deux sabres. Mais plus encore, il lui faut entendre qu’il s’assied, se lève, se couche, se tient debout, s’arrête avec deux sabres en main. Ici, maintenant, la technique rejoint le principe.

Nguyen Thanh Thiên

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s