Ecole des deux sabres

Stele Musashi - Japon 2005_051
Iwami soke et Nagaoka sensei, 2005. Photographie de Bruno de Hogues © 2005

A propos des deux sabres, tous les samouraïs, qu’ils soient officiers ou soldats, portent à la ceinture deux sabres. Autrefois, on les appelait « le grand sabre » et « le sabre ». Aujourd’hui, on les appelle « sabre » et « wakizashi » [en français: petit sabre; mais la traduction littérale est : porté sur le côté]. Je n’ai pas besoin d’expliquer ici en détail que tous les samouraïs portent ces deux sortes de sabre. Dans notre pays, les samouraïs ont coutume de les porter tous deux à la ceinture, en sachant ou non pourquoi. J’ai appelé mon école « école des deux sabres » justement dans le but de faire connaître l’avantage que présente le port de ces deux sabres.

Extrait du Gorin no Sho, Miyamoto Musashi

Commentaire : Musashi énonce que le port des deux sabres est une question sur laquelle un voile d’ignorance est jeté. La raison de leur emploi simultané est l’objet de ses efforts, la source de sa technique. L’art des deux sabres vient de la compréhension de l’avantage de ce double emploi. Il provient de la recherche de la meilleure position, racine de l’Art de la Guerre. Musashi établit son art sur le socle même qui fonde le métier des armes. Il justifie ainsi sa place parmi les plus grands guerriers du Japon et d’ailleurs.

Nguyen Thanh Thiên

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s