L’esprit du dojo

DSCN0310
Au Lac d’Aumar avec en fond le Pic du Néouvielle, le dojo est extérieur mais l’intensité reste intacte. Photographie d’Angélique Porchet © 2015

Souvent nous sommes amenés à croire qu’un dojo est une pièce fermée dans un plus grand bâtiment, au sol couvert de tatamis. C’est souvent vrai, mais pas toujours.
En effet, le dojo est avant tout le lieu où nous recevons notre enseignement, il peut donc varier selon la volonté du sensei, une clairière ombragée peut devenir notre dojo, le temps que nous y fassions notre keiko.
Mais le dojo n’est pas uniquement un lieu, c’est aussi une manière d’apprendre et de pratiquer. C’est la longue tradition des maîtres qui nous ont précédés, nous recevons de chacun d’entre eux, sans en oublier aucun, la manière de marcher sur la voie du sabre. Chaque changement de soke apporte son lot de précisions ou de variantes, chacun est différent, mais l’esprit du dojo lui reste intact et entier, plus fort dans ses traditions et plus fort de ses évolutions.
C’est de cette manière que j’appréhende le dojo : c’est un lieu qui peut varier, mais c’est aussi une manière d’apprendre, un esprit à suivre.

Yanick Porchet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s