De l’analogie

Les charpentiers ne doivent jamais perdre de vue : précision dans l’exécution, concordance de toutes les parties de l’ouvrage, utilisation parfaite d’un rabot, refus du tape à l’oeil, prévision des dégradations possibles. C’est là le point le plus important pour eux.

Extrait du Gorin no Sho, Miyamoto Musashi

Commentaire : « Les étudiants (du sabre) ne doivent jamais perdre de vue : précision dans l’exécution, concordance de toutes les parties du seiho, utilisation parfaite du keiko (pour polir la technique), refus du tape à l’oeil, prévision des dégradations possibles du corps. C’est là le point le plus important pour eux. »

Nguyen Thanh Thiên

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s