Avec application

Lorsqu’un maître charpentier engage des ouvriers charpentiers il doit s’enquérir de leurs capacités : supérieures, moyennes, ou inférieures. Il les utilisera soit pour aménager le tokonoma ou bien à la construction du seuil, des linteaux et plafonds, etc. Ainsi chaque ouvrier charpentier trouvera sa place. Les moins bons seront poseurs de plancher et les pires, raboteurs, fabriqueront des coins ou des clavettes. Ainsi, si le maître-charpentier sait adapter la capacité de chacun, alors le rendement sera bon et le résultat excellent.

Extrait du Gorin no Sho, Miyamoto Musashi

Commentaire : Après la connaissance de la matière, Musashi ajoute la nécessaire connaissance des hommes. Musashi passe d’une dimension à la suivante, sans en négliger aucune. Il nous rappelle de ne pas limiter notre exigence vis-à-vis de nous-même, de notre compréhension, du champ de notre étude. Il nous enjoint de posséder une connaissance applicable à tout instant, à tout lieu, à toute personne.

Nguyen Thanh Thiên

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s