Le trait

Un général est en quelque sorte un maître-charpentier. Les généraux ont le sens des dimensions du monde, ils corrigent les mesures d’une province et connaissent les membres d’un clan. C’est la Voie d’un général (Maître). Le maître-charpentier connaît parfaitement la construction d’un pavillon, d’une tour, d’un temple. Il est capable de dresser les plans d’un palais, d’un château et il édifie des bâtiments en se faisant aider par des ouvriers. Ainsi maître-charpentier et maître-samouraï sont semblables.

Extrait du Gorin no Sho, Miyamoto Musashi

Commentaire : Dans le compagnonnage, on dirait que l’artisan connaît l’art du trait. Il s’agit d’évoluer dans un monde qui n’est pas encore concret puisqu’il est avant tout cérébral et qui pénètre le nôtre par le plan, le schéma. Le maître est celui qui sait nommer les choses, qui possède la connaissance de leur schème. Il connaît leur position et leurs proportions. Pour aller plus avant, le maître recourt aux aides, ouvriers ou samouraïs. Il lui faut alors mettre en ordre et en mouvements ces aides. Ceci est l’art de l’atelier qui met en mouvement les forces des compagnons.

Nguyen Thanh Thiên

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s