Sauvagerie, barbarie et reishiki

Nagaoka sensei et Iwami soke, 2005 Kokura,  Japon
Nagaoka sensei et Iwami soke, 2005 Kokura, Japon Photographie de Bruno de Hogues © 2005 (détail)

Il y a une énergie que le sabre exprime, une férocité dans l’engagement qui résulte l’ardeur à vivre, une exultation à libérer une force souvent trop bridée.

Certains l’appellent sauvagerie car elle rôde souvent à la porte du village, de la cité, du savoir-vivre. Elle prospère à la limite de la bienséance. Pourtant, elle est une force que l’élève apprend à déchaîner pour mieux l’observer, l’examiner et la connaître. Au cœur du seiho, elle témoigne de sa vitalité.

Il y a un départ, un ante-diluvien, un temps où la violence règne sur l’homme.

Au sein de l’activité humaine, une joie attend qui de la douleur se repaît. Elle se réjouit d’une puissance facile qui prend le pouvoir de destruction pour mesure de l’être. Elle porte le nom de barbarie car elle est rejetée hors du cercle des hommes vrais.

Il y a un après que l’on espère nommer devenir.

A l’approche du Nouvel An, mon maître me demandait comment je voyais l’année à venir. Je lui répondis : « Pleine d’espérances. » Il fit quelques pas, puis se tournant, me dit : « L’espoir est le trésor de l’homme. » Cet échange manifeste l’esprit du reishiki, l’étiquette, qui espère dans le mieux-agir.

Entrainement Niten France 2004_74
Iwami soke enseigne et toujours on perçoit le reishiki. Photographie de Bruno de Hogues © 2004
Cliquez pour agrandir l'image
« Do » Voie-Manière. Détail de stèle dédiée à Musashi. Kokura Jo, Japon Photographie de Nguyen Thanh Thien © 2013

La sauvagerie fournit le bois au savoir-agir.
La barbarie boute le feu au village.
L’étiquette ordonnance le foyer.

Notre temps a vu un retour de la barbarie depuis que le conflit est mis en scène. La violence comme spectacle est la marque de l’ante-diluvien. Elle exalte l’esprit mal-tourné.

Le reishiki constitue le dépassement de la barbarie. A l’homme discipliné, au corps maîtrisé, à l’esprit dirigé, au cœur même du combat, le reishiki devient naturel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s