La pierre du temps

DSC05354
Kajiya soke et F. Bartos, Sloavaquie 2014

L’élève est un enthousiaste qui vient au cours, suit les recommandations et fait de grands efforts. Ensuite, il revient encore et encore, égrenant un chapelet de présences aux cours hebdomadaires et aux stages mensuels et annuels. De ce chapelet, naît un continuum d’attention soutenu, focalisé et inspiré. C’est cela même qui construit les progrès.

Comme l’élève affûte ses propres qualités, son sabre s’aiguise et vibre d’énergie.

C’est sur la pierre du temps que nous polissons nos défauts et vivifions notre corps et notre esprit.

Vient le moment où nous avons unifié nos qualités avec nos mouvements au sabre, où nous avons prêté les premiers aux seconds et où les seconds illustrent les premiers. Ce jour-là, nous commençons l’étude du sabre, à nouveau.

Photographie de Ilona Masterova © 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s