Du nécessaire au suffisant

SONY DSC
Nguyen Thanh Thien, Slovaquie 2014

Parfois un élève me pose une question qui me surprend. Elle commence souvent par « Pourquoi… » Spontanément, je réponds et ensuite, à la réflexion, je regrette de l’avoir fait. La réponse est quasiment toujours dans le reishiki, l’ensemble des règles du dojo, l’étiquette.

A l’origine, ces règles n’étaient pas écrites. Elles étaient vécues, démontrées et suivies selon l’exemple des aînés. Mais avec la naturalisation des arts extrêmes-orientaux hors du Japon et particulièrement en France, il a fallu aider l’élève enthousiaste et impatient. Des règles furent collectées et échangées entre enseignants. Elles furent à chaque fois adaptées au dojo et au sensei particuliers.

Cependant, l’élève les lit puis les remet dans un coin de sa mémoire. Lorsqu’une interrogation survient, il se précipite pour poser sa question sans prendre le temps d’élaborer une réflexion appuyée sur le reishiki. Ce faisant, il ne s’inscrit pas dans la chaîne qui relie les générations de pratiquants par le partage de l’expérience.

Le reishiki est une chaîne entière qui se manifeste à chaque chaînon, une présence des maîtres murmurant à l’oreille du débutant. Kajiya soke dit : « Nous devons nous former avec grand soin. » Cela signifie aussi examiner tout ce qui est présent dans le cours, des gestes aux attitudes en passant par le reishiki. Souvent, après mure réflexion, la question devient superflue ou bien la réponse apparaît d’elle-même, par nos propres soins.

Si la première recommandation est nécessaire, Kajiya soke donne ensuite une indication suffisante : « Pour les deshis, il est important d’exécuter ce qui a été conseillé par leur professeur, docilement, avec obéissance. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s