La Pierre et le Sabre 3, film 2014

guernica-Picasso
Guernica, Picasso

Le texte ci-dessous est un commentaire sur le contenu du téléfilm de 2014 tiré de « La Pierre et le Sabre »* de Yoshikawa, inspiré de la vie de Musashi.

Si Maître Mikkan illustre son enseignement et donne une mesure de sa maîtrise par la vision, Maître Yagyu passe par l’écoute. Il reproche à Musashi d’avoir émis un son qui ne devrait jamais être lâché. Ce son que l’homme de sabre doit retenir est une leçon qui colle à la conscience de Musashi.

Il me revient qu’un de mes maîtres dit un jour à un élève éminent : « Ce que tu fais est dégoûtant ! » La personne concernée n’en dormit pas d’une semaine.

A mon tour, je m’empare de ce reproche fait à Musashi et je perçois son écho dans le hululement qui ébranle le Guernica de Picasso. Ce son, je l’entends dans la pratique depuis l’enfance et j’ai persévéré dans les arts martiaux pour mieux le contempler et le couvrir d’un filtre de douceur.

Il s’agit d’un enseignement élevé, qui met à nu le cœur des hommes et qui ne peut être contourné. C’est toute la grandeur des arts martiaux que d’examiner l’obscur pour faire valoir le clair.

*1ère partie et 2e partie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s