Eviter de rechercher, Dokkodo 2.3, Musashi

身にたのしみをたくま

« Éviter de rechercher les plaisirs du corps. » Dokkodo 2, Miyamoto Musashi

Il peut sembler étrange que Musashi nous conseille d' »éviter de rechercher … » Il suggère qu’il y a des recherches qui ne sont pas bénéfiques pour l’homme de sabre. Il y aurait des genres différents de recherche.

A la réflexion, je perçois qu’il y a des recherches que l’on peut épuiser et celles qui sont au-delà de l’épuisement.

Si l’on se met en tête d’obtenir un objet ou une information, il est aisé de tomber dans la satisfaction de son désir et ainsi d’aboutir au terme de sa recherche. Une telle quête est vaine au regard de la Voie du sabre.

Si l’on part à la recherche d’un objet ou d’une information et que l’obtention d’un résultat ouvre sur un nouveau départ, alors on apprend à se départir et ainsi survient la quête véritable.

En nous donnant un exemple de recherche qui s’éteint dans la satisfaction, Musashi nous met en garde contre le contentement facile. S’il faut brûler de désir, alors que ce désir brûle son objet afin de se maintenir. Dans la Voie du sabre, le pratiquant met tout en œuvre pour atteindre son but et ensuite se détourne bien vite pour viser encore au-delà.

Ainsi va l’histoire des deux maîtres de Tir à l’Arc. Le premier met la flèche dans la cible, le second court et, dans le même mouvement, tire sa flèche pour la ficher bien au-delà de la cible. Le premier maître s’incline alors devant le deuxième.

Lire plus : Le Dokkodo de Musashi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s