Les 2 Voies

« Ne pas maîtriser la forme correcte, ne pas deviner le propos, passer l’émotion esthétique, cela est une voie obscure.
La voie claire est de connaître la forme, de saisir l’intention et d’inspirer le sentiment du beau. »

Un enseignement du sabre

Publicités

4 réflexions sur “Les 2 Voies

  1. Fabien

    Oui, s’extraire du paraitre au profit du ressenti. C’est là que beaucoup se perdent. On veut paraitre humble, sage, beau, au lieu de cultiver des vertus qui à force de persévérance amèneront à un état (non figé), à une voie bien au dessus.
    Le fondateur de l’aikido disait (je crois): si l’on veut faire pousser une plante, il ne faut pas tirer dessus, il faut biner autour.

    1. Je comprends le désir de ressenti. Pour ma part, je préfère le keiko, l’exercice lui-même. Il y a du ressenti dans l’action. Je crains le ressenti lorsqu’il n’est pas logé au sein du keiko. Le keiko suffit, avec toutes ses dimensions réunies. Parler du ressenti risque de faire penser qu’il existe hors du keiko. Il s’agit non plus de s’extraire mais de pénétrer, persévérer et … continuer. Bon ressenti à vous 🙂

      1. Fabien

        En effet, on peux bien visualiser, si l’on ne ressent pas par la pratique, par le keiko, comment le comprendre véritablement. De plus Je crois que nous (les débutants et jeunes élèves) ferions mieux d’essayer de comprendre avec le corps Avant de comprendre avec la tête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s