Conditions de pratique

Notre école est dévolue à l’étude des arts martiaux. Comme pour toute étude, elle exige une attention soutenue, régulière et chaleureuse. Elle ne propose pas un loisir, une détente ou un amusement … même si elle apporte parfois cela : loisir, détente et amusement. Elle n’offre pas de gymnastique de santé, de réflexion philosophique ou de développement personnel … même si elle présente à certains moments ces facettes : gymnastique de santé, réflexion philosophique ou développement personnel. Elle est uniquement vouée à l’étude : un temps suspendu où chacun pénètre une discipline et s’en pénètre, persévère et passe à l’étape suivante, encore et encore.

Pour clarifier cette orientation et aider les élèves à poursuivre leur élan initial, nous rappelons les points suivants :

  1. L’élève doit viser à une amélioration de ses capacités physiques tant de souplesse que d’endurance et de puissance. Il ne s’agit pas de commencer souple, endurant et puissant mais bien de faire le nécessaire afin d’y parvenir.
  2. Il faut un esprit qui goûte à se discipliner, à persévérer et à approfondir. Ne pas désirer cette double discipline tant physique que mentale aboutirait à se méprendre sur les arts martiaux et particulièrement sur les koryu, écoles anciennes.
  3. L’élève doit savoir que ne pas savoir est la première réalité de  l’étudiant. La deuxième est que le professeur est celui qui sait. Les koryu et leurs suivantes (les disciplines modernes telles que le Judo, l’Aïkido ou le Karaté) sont fondées sur ce rapport dissymétrique.
  4. La présence doit être assidue pour que l’élève puisse avancer régulièrement et ne pas devenir un poids pour celles et ceux qui assistent à tous les cours. Chaque absence occasionne un vide dans la progression technique de l’élève.
  5. Une absence doit être motivée au préalable (téléphone, e-mail, etc.), ne serait-ce que par correction. Un stage doit être suivi intégralement sauf pour raison sérieuse ou condition particulière définie à l’avance. Certains cas particuliers et temporaires peuvent être pris en compte par l’enseignant.
  6. Un retard de plus de 5 minutes ne permet pas de suivre le cours.
  7. On ne peut arriver directement à la 2e heure, une exception est tolérée pour les anciens élèves. L’exception ne peut devenir la règle.
  8. Une irrégularité de présence sera signalée par l’enseignant qui invitera l’élève à revenir à ses engagements de départ et à ne venir qu’à la première heure, le temps de régler les problèmes d’organisation. En cas d’impossibilité à rétablir une régularité de pratique, l’enseignant demandera à l’élève de quitter l’école afin de ne pas détourner ses membres de leur objet : l’étude pratique d’un art martial orientée vers le plus haut niveau.
  9. Le règlement doit être effectué au 2e cours (le 1er étant gratuit) et avant le début du stage.
  10. L’inscription préalable est obligatoire pour assister aux stages.

Ce n’est qu’à ce prix que l’enseignement de notre école pourra nous rapprocher de l’exemple de nos maîtres et échappera à la tentation de l’ « Entertainment » qui reste le syndrome d’une société de l’ennui. Les arts martiaux orientaux sont fondés sur l’étude du Ki (Qi en chinois), ce principe de vitalité qui toujours va de l’avant. Notre étude doit témoigner de cette vitalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s