Etre débutant est une chance qui ne se reproduit jamais deux fois dans une pratique

Dès le premier cours, j’ai appris énormément. Etre débutant est une chance qui ne se reproduit jamais deux fois dans une pratique. Chaque effort produit nous éloigne de cet état. Les chemins disponibles au début sont de moins en moins nombreux. Contrairement à l’importance de l’individualisme de notre société d’aujourd’hui, la seule solution envisageable est de tirer le plus grand nombre vers le haut. On progresse donc toujours en s’appuyant sur les connaissances portées par les autres. Je suis certainement aujourd’hui le plus débutant de tous les élèves que je connais et je mesure cette chance que j’ai.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s