La Voie transcende toutes les règles

José Carmona : Pouvez-nous vous parler de la spécificité de l’école Hyoho Niten Ichi Ryu dont vous êtes le dixième soke (représentant) depuis son fondateur Miyamoto Musashi ?

Imaï soke : La pratique du double sabre est antérieure à Miyamoto Musashi, qui l’a codifiée dans son ryu (école). Les kata transmis par le ryu (essentiellement sept pratiqués sabre seul contre sabre seul, et cinq pratiqués à deux sabres contre un seul sabre, NDLR) peuvent être comparés à des exercices d’école qui consistent à s’imprégner de l’enseignement du maître, de sa technique mais aussi de son esprit. Toutefois, par le truchement de ces outils, chacun doit parvenir à exprimer sa différence, son unicité. En réalité, il n’existe aucune règle. Par exemple, dans l’exécution des kata, nous tenons le katana à droite et le sabre court à gauche, mais dans l’absolu cela n’a aucune importance, on pourrait très bien faire l’inverse. Les kata permettent de trouver la voie qui elle-même transcende toutes les règles. De ce point de vue il n’existe pas de différences fondamentales entre les écoles de kenjutsu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s